BIOGRAPHIE

Claude LE GALL 1962

«Tout gosse, déjà, je collectionnais les images et me fabriquais des cahiers-découvertes. A quinze ans, je découvre la magie du «clic» par le biais d’un Ultrafex en bakélite vite remplacé par une Rétinette Kodak.

L’achat de mon premier reflex Canon durement gagné à fond de cale, au carénage du port de Brest, renforce ma passion pour la photographie.

Né sur le littoral du Léon (Finistère-Nord), j’enregistre dans les années soixante-dix et en noir et blanc les dernières images authentiques d’un monde maritime dont le mode de vie s’est profondément modifié. Ce travail est exposé pour la première fois à l’Espace Canon à Paris en 1980.

Mon horizon s’élargit : je consacre treize années à un travail en profondeur sur l’Irlande. En 1993, Christian Caujolle me propose une distribution au sein de l’agence parisienne Vu’ et une partie de ce travail est exposée à la Grande Halle de la Villette dans le cadre du « printemps celte » en 1996.

Claude LE GALL

Après l’Irlande, mes pas me mènent en Galice où pendant vingt années, je photographie le quotidien et les fêtes d’une population préservée du tourisme de masse jusqu’au milieu des années quatre-vingt-dix.

Cette approche ethnographique fait l’objet d’une exposition au Museo Pobo Galego à Saint Jacques de Compostelle en 2012.
Tout en privilégiant les terres celtes dont une rétrospective sera présentée en 2014 dans la tour Bidouane de Saint-Malo, j’effectue des détours hors frontière : USA, Angleterre et Pologne.

Depuis plusieurs années, je me suis converti à la couleur et au tirage numérique, l’utilisation de scanners-films de haute performance permettant aux photographes de contrôler l’ensemble du processus.

Au risque de ne pas être dans l'air du temps, je pratique une photographie simple, non conceptuelle, axée sur l’humain et le passage du temps dans laquelle je tente de faire passer mes émotions ».

DISTINCTIONS

  • Lauréat Ilford ANITEC

    Ilford-Anitec

    1991

  • Lauréat « Nouveaux talents »

    Nouveaux_talents

    Fuji Film France

     

    1988

  • Prix Ilford noir et blanc

    Prix-Ilford

    (Sélection Camera International)

     

    1988

  • Lauréat concours Guinness

    Concours_guiness

    « Les photos de la nuit »

     

    1985

BIOGRAPHY

When I was a kid I already collected pictures and made scrapbooks. At the age of fifteen I discovered the magic of picture-taking by means of a bakelite Ultrafex, soon replaced by a Kodak Rétinette.

The purchase of my first Canon SLR, earned the hard way by scraping rust in boats at the harbour in Brest, made my passion for photography even stronger.

I was born on the coast of Léon (North Finistère) where in the seventies I shot the last authentic pictures of a maritime population whose way of life had already changed considerably and would soon vanish. This body of work was exhibited for the first time at the Canon gallery in Paris in 1981.

My scope widened after devoting thirteen years to an in-depth work on Ireland. In 1993, Christian Caujolle suggested that my work be distributed by agence VU’ in Paris. Some of it was shown at the Grande Halle de la Villette in 1996 for “Le Printemps Celte”.

After Ireland my steps took me to Galicia where for twenty years I photographed the daily life and celebrations in a region not yet affected by mass-tourism.

This ethnographic series was exhibited at Museo do Pobo Galego in Santiago de Compostela in 2012. While concentrating mainly on Celtic lands – a retrospective of all this work was held at Tour Bidouane in St Malo in 2014- I have also taken pictures in many other countries like the USA, G.B, Poland, always focusing my attention on people.

For quite a few years now I have opted for colour and digital printing, the use of high-resolution film scanners having made it possible for photographers to control the whole process.

Even if my approach may be viewed as somewhat out-of-date, I aim at taking simple, non-conceptual photographs of people and moments which hopefully will convey my emotions.